Figures de proue

Travail fait en résidence à Niort / Rencontres de la Jeune Photographie Internationale

Le travail que je vous présente a été fait lors de ma résidence à Niort, lors des Rencontres 2015 de la Jeune Photographie Internationale, sous la direction de Klavdij Sluban.
J’ai passé une semaine dans une école très particulière, hors contrat, nommée Saint Dominique Savio, qui est le saint protecteur des enfants. L’école se trouve à Saint-Léger-de-la-Martinière, dans la campagne niortaise. Elle accueille une trentaine d’enfants de 7 à 16 ans en situation d’exclusion ou de non adaptation au système scolaire – et social – conventionnel.
Je me suis demandée ensuite à quel endroit nous pourrions nous rejoindre dans un projet commun de création. Le déguisement est un jeu omniprésent dans l’histoire de l’humanité, et je leur ai donc demandé d’inventer un personnage mythologique, de lui créer une apparence, de l’imaginer dans son environnement, de lui inventer une histoire. Nous avons fait un atelier de costumes, avec les matériaux présents autour d’eux : les plantes, les arbres, les fleurs, la paille, mais aussi le papier, le carton, le tissu, le scotch, la peinture…
Les super héros qu’ils ont inventés sont tous destinés à sauver le monde de ce que nous avons de plus sale dans notre humanité.
Ce travail s’intitule Figures de proue, à l’instar de ces personnages légendaires qui affrontent en premier la tourmente des flots, mais qui, aussi, tendent tout leur corps vers cet horizon prometteur que le navigateur cherche à atteindre.

The work hereby was done during my residency in Niort (France) at the time of the 2015 International Young Photography Encounters under Klavdj Sluban’s leadership.  I spent a  week in a very special school, named Saint Dominique Savio who is the Saint protecting children. The school is located in Saint-Léger-de-la-Martinière in the countryside. It accomodates about thirty children aged from 7 to 16. They are either in a situation of exclusion or not adapted to the conventional, social school system.
The question was how and where we could meet over a common creation project. To disguise oneself is a permanent game in the history of humanity, therefore I asked them to invent a mythologic character, to create him a figure,to imagine him in his environment, to invent him a story. We organized a workshop to realize the costumes using the materials at hand : plants, trees, flowers, straw but also paper, carboard, fabric, scotch, paint…
The superheroes they invented where all meant to save the world from the worse and dirtiest humanity shelters.
This work is entitled Figures de Proue (Figureheads) following the exemple of those legendary characters who face the turmoil of the waves but who, as well tend with all their body towards that promising horizon the sailor tries to reach.

DIAPORAMA